Jardins et Pouvoirs Publics     
 

Le Ministère de la Culture et de la Communication

 

«La création qu'il s'agisse ici du théâtre, de la danse, de la musique, de l'art contemporain, de l'art des jardins défie les intolérances, les discours simplificateurs, le rejet de l'autre. Elle est l'apprentissage de l'altérité, le ferment qui lie les hommes et les femmes entre eux. Au-delà de l'émotion qu'elle suscite, du divertissement qu'elle peut procurer, elle interroge nos certitudes et nous bouscule dans nos conventions. »
Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication (depuis 2016) le 27 février 2016.

« Source de rêveries et de découvertes, la promenade au jardin est une invitation à la ânerie et à la déambulation, au rythme des allées, ombragées ou découvertes, des massifs et des bosquets, et des arbres qui, en même temps qu’ils dessinent un paysage, nous éveillent au plaisir de la marche. »
Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication (2014-2016) le 5 juin 2015.

« Créer un jardin, c'est mettre en œuvre des matériaux vivants et inventer un refuge pour le corps et l'esprit, un monde à inventer et à partager »
Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication (2012-2014) le 2 juin 2013.

« La France, par la qualité et la diversité de ses paysages, apparaît souvent aux yeux de ses visiteurs comme un jardin en soi et ses jardins forment une marquetterie rare qui participe de la qualité d’ensemble de nos paysages. »
Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication (2009-2012) le 8 février 2012.

« La France est le seul pays à bénéficier d'une politique en faveur des jardins, couvrant un spectre aussi large : entretien et restauration, plans de gestion, création, formation, sensibilisation du public, subventions aux propriétaires privés, et soutien aux plus jeunes de ces professionnels. »
Christine Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication (2007-2009) le 29 mai 2008.

« Les jardins cette expression très forte du patrimoine, où nous trouvons nos racines, notre qualité de vie, et un véritable art de vivre, transmis de génération en génération, et sans cesse réinventé. »
Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la Culture et de la Communication (2004-2007)
le 19 mai 2005.




Le Ministère de la Culture et de la Communication mène une politique en faveur des jardins se déclinant en cinq volets : protection, restauration, création, entretien et pédagogie.

La protection des parcs et jardins au titre des Monuments Historiques (classement et inscription) est délivrée par le Ministère de la Culture et de la Communication. Des mesures fiscales accompagnent ces dispositions.
Actuellement, 1915 parcs et jardins bénéficient d'une protection au titre des Monuments historiques.
Le Ministère de l'Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer peut, quant à lui, protéger les parcs et jardins au titre de la législation sur les sites. Parmi les récentes protections, figure celle du parc du château d’Effiat à Aigueperse (Puy de Dôme) ou encore celle des jardins de Verderonne (Oise) et, pour les propriétés nationales, celle du château de Bussy-Rabutin à Bussy-Rabutin-Les Laumes (Côte d’Or) ou du château de Talcy (Loir-et-Cher) .

Les travaux de restauration des parcs et jardins protégés au titre des Monuments Historiques peuvent donner lieu à des subventions. Parmi les dernières réalisations, il est possible de citer celles du square Lucien Beaufrère à Vierzon (Cher), du parc et des jardins du château de Lanniron à Quimper (Finistère), des jardins de la Fontaine à Nîmes (Gard), du domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), des jardins de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) ou du parc de Méréville (Essonne). Par ailleurs, l’Etat met en place des formations destinées aux acteurs essentiels des jardins (personnels des DRAC, conservateurs du patrimoine, jardiniers, architectes en chefs des monuments historiques, architectes des bâtiments de France, propriétaires et gestionnaires, qu’ils soient publics ou privés…).

Le Ministère de la Culture et de la Communication soutient aussi la création de nouveaux jardins publics ou privés.

Pour un jardin, l’entretien est plus qu’ailleurs primordial. C’est pourquoi l’Etat prône la mise en place de « plans de gestion pluriannuels », schémas directeurs d’interventions favorisant la prise en compte d’une continuité d’action sur le moyen et le long terme notamment axée sur le caractère périssable du patrimoine arboré, mais aussi la fragilité d’éléments non pérennes.
Enfin, la pédagogie se traduit au travers de l’opération « Adoptez un jardin » visant, par le développement d’un projet pédagogique autour d’un jardin de proximité, à une sensibilisation des publics scolaires au monde du jardin : histoire, arts, vie des plantes, insertion dans le paysage ou dans la ville, etc. L’enseignant développe un projet pédagogique autour d’un jardin de proximité.

Le label « Jardin remarquable »

Depuis 2004, ce nouveau label est décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication sur des critères de composition, intégration dans le site, qualité des abords, intérêts botaniques ou historiques, entretien, gestion... Plus de 200 jardins ont à ce jour été labellisés.
Les jardins sélectionnés par notre association et référencés sur ce site, s’ils sont détenteurs de ce label, sont présentés avec le pictogramme officiel.


Pour en savoir davantage : aller sur http://www.culture.gouv.fr/nav/index-dc.html et sélectionner dans le dossier "Parcs et jardins" le lien "Politique en faveur des jardins".
 

Vers une promenade dans l’univers des jardins

Le portail du Ministère de la Culture et de la Communication invite à découvrir un certain nombre de sites et notamment des jardins. Il propose en outre des manifestations culturelles, recense des revues et des associations de professionnels ou d’amateurs (françaises ou internationales) et bien sûr des jardins à découvrir.

Pour en savoir davantage : www.culture.fr/fr/sections/themes/patrimoine/sous_themes/c683/Jardins

Sur ce même portail, figurent des fiches pratiques lancées à l’initiative de la DRAC Alsace. Elles ont été élaborées en liaison avec un groupe de travail réunissant directions régionales des affaires culturelles et directions d’administration centrale. Deux sont plus particulièrement destinées à des propriétaires ou des gestionnaires de jardins :

Fiche pratique « Gérer un jardin remarquable »
Fiche pratique « Composer avec la tempête dans un parc remarquable »

 

La base Mérimée

La base Mérimée s'inscrit dans un ensemble de cinq bases documentaires (Thésaurus, Palissy, Mémoire, Archidoc). Accessible au public et mise à jour périodiquement, elle permet de découvrir le patrimoine monumental français et notamment le « pré-inventaire des jardins remarquables » mené depuis 1981 par le Ministère de l’Equipement, puis celui de l’Environnement et de l’Ecologie. Source d’informations pour les 63 départements concernés, elle permet de connaître sur un simple clic pour les jardins inventoriés, les éléments constituants, les époques de construction, les auteurs, les protections « Monuments Historiques », les études menées… (source : base de données Mérimée, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine).

Pour accéder à la base Mérimée par le thème des jardins : www.culture.gouv.fr/documentation/memoire /LISTES/merimee/jardins.htm

Les événements culturels

Les « Rendez-vous aux jardins »

Depuis 2003, le Ministère de la Culture et de la Communication a lancé un nouveau rendez-vous culturel intitulé « Rendez-vous aux jardins » prenant le relais de « Visitez un jardin en France », campagne de mise en valeur se déroulant en juin (« Le mois des jardins ») initiée en 1988. Durant trois jours, du vendredi au dimanche, le premier week-end de juin, des jardins qu’ils soient publics ou privés ouvrent leurs portes, pour certains exceptionnellement. Autour d’un thème fédérateur renouvelé chaque année les visiteurs, venus chercher idées, conseils et informations, découvrent des animations, démonstrations, expositions, conférences, concerts…

Ces rendez-vous sont devenus un moment privilégié de rencontre entre passionnés du patrimoine culturel vivant que constitue le jardin.

Prochaine édition : du vendredi 2 juin au dimanche 4 juin 2017 sur le thème "Le partage au jardin".


Visuel Údition 2016

Visuel Údition 2016




Historique des Rendez-vous aux jardins : Cliquez ici

Pour en savoir davantage : www.rendezvousauxjardins.culture.fr


Les « Journées européennes du patrimoine »

Depuis 1984, le Ministère de la Culture et de la Communication organise les « Journées du Patrimoine ». Cette manifestation annuelle se déroule le troisième week-end de septembre. Ces journées ont pour but de susciter l’intérêt des Français pour leur patrimoine tel qu’architecture, archéologie, mobilier, mais aussi les parcs et jardins. Parmi ces monuments, de nombreux jardins sont alors ouverts au public et pour certains exceptionnellement, témoignant ainsi de leur réelle dimension culturelle.

Prochaine édition : samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 sur le thème "Patrimoine culturel - patrimoine naturel"


Journées du patromoine 2014

Visuel édition 2014


Pour en savoir davantage : www.journeesdupatrimoine.culture.fr

Les textes utiles

Certains textes officiels sont utiles aux propriétaires et gestionnaires de jardins, en particulier dans le domaine de la protection :

Code du patrimoine : Monuments Historiques (loi du 31 décembre 1913 modifiée) (www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droit-culture/patrimoine /pdf/l-3112 13.pdf)

La charte de Florence (21 mai 1986) , rédigée par le comité international des jardins historiques ICOMOS-IFLA est relative à la sauvegarde des jardins historiques.

Les mots-clefs

A.B.F. : Architecte des Bâtiments de France
A.C.M.H. : Architecte en Chef des Monuments Historiques
C.R.P.S. : Commission Régionale du Patrimoine et des Sites
DIREN : Direction Régionale de l’Environnement
DRAC : Direction Régionale des Affaires Culturelles (www.culture.gouv.fr/culture/regions/index.html)
ICOMOS : International Committee of Monuments and Sites (Comité international des monuments et des sites)
I.S.M.H. : Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (depuis la réalisation du Code du patrimoine, il convient de dire : « Inscrit au titre des Monuments Historiques »)
O.N.F. : Office National des Forêts
SDAP : Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine (www.culture.gouv.fr/culture/regions/sdap/sdap.htm)

D’autres sigles, acronymes et organismes se retrouvent dans le Dictionnaire des jardins et paysages.

 

   
   
 
   
 
w