Actualités des livres     
 

Fruits en majesté, une histoire de l'illustration sur fruits, le Potager du roi, la société régionale d'horticulture de Montreuil, la ville d'Hirosaki

   
Auteur : Coordination et traduction d’Antoine Jacobsohn
Editeur : Lume
Date de dépôt : 2004

Ce livre bilingue (français et anglais) est le catalogue d’une exposition s’étant déroulée du 17 septembre au 10 octobre 2004 au Potager du Roi à Versailles* (Yvelines). Elle rendait hommage aux pommes marquées, notamment suivant la méthode de l’ensachage. Cette technique d'ornementation des fruits était déjà décrite au XIIe siècle dans « Le livre de l'agriculture, Kitâb al-filâha » de l'agronome arabo-andalou Ibn Al‑‘Awwâm (réédité en 2000 chez Actes sud / Sindbad collection « Thesaurus »). Des vignettes appliquées sur les pommes associées à l'action du soleil permettaient d’agrémenter les fruits de décorations parfois très élaborées. A l’occasion de cette exposition, des pommes marquées étaient visibles avec notamment l’effigie de Jean-Baptiste de La Quintinie, le créateur du Potager du roi. Bien d’autres motifs sont employés notamment en Allemagne, au Japon où cette pratique est toujours d’usage : oiseaux, poissons, curs, idéogrammes Une centaine de pommes était exposée [Potager du roi, ville d’Hirosaki (Japon) et Société régionale d'horticulture de Montreuil]. En effet, la ville de Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avait opté pour la méthode du marquage à la fin du XIXe siècle pour faire face à une concurrence étrangère. Ce marquage des fruits, dit « technique de Montreuil-sous-Bois », a connu son apogée avec les pêches, pommes et poires jusqu’au milieu du XXe siècle. Pour ceux n’ayant pas eu l’occasion de voir l’exposition, plusieurs photographies illustrent les propos et notamment celle d’un curieux pommier tortueux d'environ 85 ans au Japon cultivé par l'arboriculteur Takenori Saito. De nos jours en Asie, les fruits marqués sont toujours d’actualité et servent de présents et d’objets décoratifs.

Ce livre est notamment disponible auprès de l’association Montreuil environnement, créée en 2006 avec pour objectif d’uvrer pour la protection et la mise en valeur du patrimoine naturel, agricole, architectural, culturel et immatériel du territoire de la commune de Montreuil-sous-Bois. Elle milite notamment pour la sauvegarde des fameux murs à pêches présentés notamment au sein du livre « Montreuil patrimoine horticole » d'Arlette Auduc.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur le jardin cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Le Potager du Roi



© Conservatoire des Jardins et Paysages / avril 2010

 
68 pages - 14.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w