Actualités des livres     
 

Versailles, la vie dans le Grand parc au temps de Louis XIV

   
Auteur : Philippe Beaussant
Photographies - Illustrations : Thierry Bosquet
Editeur : Soferic
Date de dépôt : novembre 2009

Nouvelle référence dans les livres consacrés à Versailles (Yvelines), cet ouvrage d’art collectif et bilingue (français et anglais) est édité à l’initiative de l’association « Les Amis du Grand Parc de Versailles » et sous l’impulsion de son président, le baron Alain Guillaume. Il dévoile des scènes de la vie dans le Grand parc de Versailles*, correspondant géographiquement au Grand parc de chasse royale, territoire de plus de 8600 hectares. Il permet aussi de découvrir l’aspect à cette époque du Potager du Roi à Versailles* et du parc de Marly*. Ce livre original des éditions Soferic passionnera les bibliophiles et en particulier les amateurs de l’histoire de Versailles et de son site. Il est remarquablement illustré de 99 gouaches originales de l’artiste peintre belge Thierry Bosquet [créateur notamment des costumes du téléfilm « L’allée du Roi » (1995) de Nina Companéez et des illustrations du livre d’art « Versailles disparu, une vision argumentée » (2001) de Philippe Dasnoy]. Elles sont basées sur une analyse soignée de sources documentaires disponibles. Au fil des dessins, le lecteur est invité à s’immiscer dans le quotidien au temps de Louis XIV. Ils ont été peints à partir d’anecdotes historiques s’étant déroulées sur le territoire du parc du Roi Soleil qui grâce au talent et à la fantaisie de l’artiste prennent formes et couleurs. Ces reproductions inédites (réalisées de 2006 à 2008) sont légendées par l’académicien Philippe Beaussant, écrivain et musicologue, auteur notamment d’« Héloïse » (1993) et du chapitre « Marie-Antoinette, musicienne » dans le livre « Marie-Antoinette, femme réelle, femme mythique » (2006). Ces légendes sont traduites en anglais, le parc de Versailles étant de renommée internationale et particulièrement auprès du peuple américain dont le soutien pour la sauvegarde du château est important.

Le baron Alain Guillaume, ambassadeur de S. M. le roi des Belges, en signe la préface. Après une présentation par Béatrix Saule, directeur du Centre de recherche du château de Versailles, les introductions thématiques des huit chapitres ont été confiées à des spécialistes réputés : « Les origines » à Catherine Lecomte, agrégée d’histoire du droit, « La création » à Vincent Maroteaux, directeur des Archives départementales de Seine-Maritime et historien des domaines royaux, « La chasse » à Odile Caffin-Carcy, conférencière, « Les perspectives » à Pierre-André Lablaude, architecte en chef des Monuments historiques chargé des parcs de Versailles et de Trianon, « L’hydraulique » à Pascal Lobgeois, ingénieur, « La vie rurale » à Marie-France Noël, chercheuse en arts et traditions populaires, « La vie religieuse » à Catherine Lecomte et enfin « Marly » à Bruno Bentz, docteur en archéologie et directeur de la revue « Marly art et patrimoine ». Enfin, la postface est due à François de Mazières, maire de Versailles et président de la Communauté de communes Versailles Grand Parc (CCVGP) dont le territoire correspondant aujourd’hui pour l'essentiel à celui du Grand parc.

Les différentes illustrations permettent de mieux comprendre le patrimoine du Grand parc à l’instar du « village de Trianon avant sa destruction en 1663 », du « château des Gondi à Noisy-le-Roi » ou encore « le puits carrier à Chavenay » et la « ferme de Gally à Saint-Cyr ». La mise en place du domaine royal est notamment illustrée par des dessins intitulés « construction du mur d’enceinte du Grand parc », « pose d’une borne à fleur de lys », « arrivée des arbres pour la plantation du parc » ou encore « brèche dans le mur du Grand parc pour permettre le passage d’un bateau destiné au grand canal ». Le réseau hydraulique est dévoilé grâce à des images comme les « moulins de l’étang du Val d’or à la Minière remontant les eaux vers les fontaines de Versailles », sans oublier « la machine de Marly et l’aqueduc de Louveciennes à l’horizon ». Le Potager du Roi est aussi présenté au temps de Louis XIV avec la « maison de La Quintinie au Potager du Roi » et « le roi apprend à greffer les fruitiers avec Jean-Baptiste de La Quintinie ». Enfin, le parc de Marly, après une présentation par Bruno Bentz, est illustré avec notamment les vues légendées « le pont tournant au Trou d’Enfer » (qui vient de faire l’objet d’une belle restauration, inaugurée en décembre 2009), « l’abreuvoir de Marly », « le pavillon du Soleil ou du Roi », « les nappes du parc de Marly », « les Roulettes, un divertissement de la cour de Marly », « la cour à Marly », « la perspective en trompe-l’il des frères Rousseau à Marly » et « la rivière de Marly ». Les autres gouaches traduisent par le dessin des scènes de la vie quotidienne et religieuse, sans oublier la chasse et les grandes perspectives structurant le domaine. Ces représentations mettent en scène la vie au sein d’un grand territoire où se côtoient monarchie, noblesse, paysans, artisans et nature.

En fin d’ouvrage, une carte du Grand parc avec l’emprise du mur du domaine et le parc de Marly permet de comprendre encore mieux l’ampleur du site au temps de Louis XIV.

Il est à noter qu’outre son format classique, ce livre existe aussi en édition de prestige, numérotée de 1 à 500, en étui avec des gouaches et la carte du Grand parc au prix de 98 €.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur le parc cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Domaine de Versailles et de Trianon

Le Potager du Roi

Parc de Marly



Conservatoire des Jardins et Paysages / octobre 2009

 
240 pages - 49.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w