Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Le guide des allergies aux pollens, identifier, prévenir, guérir

   
Auteur : Dr Pierrick Hordé
Editeur : Flammarion
Date de dépôt : février 2005

Le miel, les graines pour canaris et même certains baisers peuvent déclencher d'étonnantes allergies, toutes liées à des pollens.
Les allergies polliniques sont devenues un véritable enjeu de la santé publique En effet, 30 % des adultes sont concernés par les allergies aux pollens. Les symptômes sont des éternuements, des nez qui coulent, des difficultés respiratoires.
Le docteur Pierrick Hordé dans son dernier ouvrage dresse la situation de ce fléau encore assez peu considéré lors des aménagements d'espaces verts. Malgré l'explosion actuelle de ces maladies, le problème est encore insuffisamment pris en charge. L'auteur de ce livre fournit des conseils pratiques pour diagnostiquer et guérir ces maladies.
Une analyse des plantes aux pollens les plus allergisants et assez répandues est illustrée par des dessins de Céline Couleuvre. Parmi ces plantes, figurent ambroisie, aulne, bouleau, cyprès, frêne, ivraie, ortie, pâturin, platane, thuya, tilleul... Un calendrier des pollens par régions de France avec les risques des plus faibles aux plus forts permet d'anticiper les réactions envers les principales essences concernées.
Un rappel est fait sur l'influence des conditions climatiques (pluie, humidité, ensoleillement, vent, alternance pluie / soleil...) et de la pollution urbaine. En juin 2003, la direction générale de la Santé en collaboration avec le RNSA, les DRASS, l'Institut national de veille sanitaire, le laboratoire Climat et santé de Dijon et l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, lance un plan d'action de cinq ans (2003 - 2008) « Prévention et gestion des pollinoses ».
Son but est de limiter les émissions des pollens allergisants. Toutes les villes seront prochainement amenées à l'intégrer lors de leurs plantations. C'est déjà le cas de Bordeaux (Gironde) ayant, pour l'aménagement de la troisième ligne de tramway, préféré copalmes d'Amérique et tulipiers de Virginie aux traditionnels platanes. De même, à Paris, les plantations de bouleaux et platanes sont limitées dans les écoles tandis que l'ambroisie est éradiquée. Toujours dans la capitale, les plantations et la gestion du jardin Didot - Thermopyles dans le 14e arrondissement ont pris en considération la lutte contre les allergies. A Nantes (Loire-Atlantique), un jardin sentinelle, au sein du jardin des plantes, permet d'étudier la pollinisation en temps réel sur une vingtaine de plantes.

Des conseils pour concevoir des jardins hypoallergéniques en 9 principes permettent déjà de prendre en compte les allergies. Pour continuer dans cette avancée, une indication en jardinerie du caractère allergisant de certaines plantes serait par exemple un progrès certain. Le livre se termine par un glossaire complété par une liste des associations et sites Internet.

© Conservatoire des Jardins et Paysages / juin 2005

 
128 pages - 12.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w