Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Pays du Périgord n° 1

   
Auteur : Articles d’auteurs variés sous la direction de publication de Philippe Clédat
Editeur : PBC
Date de dépôt : 2008

« Pays du Périgord » est une nouvelle revue dédiée aux saveurs et couleurs du département de la Dordogne. Parmi les sujets de son premier numéro, mettant en avant le patrimoine de ce département de l'Aquitaine, des articles abordent Sarlat et son architecture, la grotte de Villars avec ses peintures rupestres, le port de Bergerac ou encore le village de Saint-Jean de Côle. D’autres rubriques concernent la gastronomie, la faune, les publications récentes sur la région, sans oublier un agenda culturel avec expositions, visites guidées, spectacles, concerts, sports, randonnées, marchés, brocantes, festivals, théâtres et animations diverses. La ville de Périgueux est présentée sous l’angle de son passé Gallo-romain et en particulier dans le jardin des Arènes et le parc paysager de Vésone où est édifié le musée Vesunna conçu par l’architecte Jean Nouvel. Parmi les sites à l'honneur et justifiant le référencement de cette revue sur ce site Internet, figurent les jardins de Marqueyssac - Belvédère de la Dordogne* à Saint-Cyprien, bénéficiant d’un panorama exceptionnel et d’une perspective ininterrompue de 10 kilomètres sur les sites de la « vallée des cinq châteaux ». En 2007, 150 000 visiteurs sont venus découvrir les 6 kilomètres d’allées du parc de 22 hectares. Ce sont plus de 150 000 buis taillés manuellement qui confèrent l’image exceptionnelle de ce lieu : boules, bordures, spirales, formes ondulantes... Le parc aurait été conçu par un certain Porcher, élève d’André Le Nôtre. Cependant, c’est surtout à Julien de Cerval, juge à Sarlat, que le site doit sa renommée. En effet, à son retour d'Italie à la fin du XIXe siècle, en qualité d’amateur d’horticulture, il introduit des végétaux vus là-bas : pins parasols, cyprès, cyclamens de Naples… En 1996, après un état un peu délaissé, le site renaît grâce à une restauration engagée par Kléber Rossillon. Une nouvelle signalétique permet de découvrir flore, faune, histoire et géographie. Promenades en calèche et visites nocturnes les jeudis d’été sont aujourd’hui des façons ingénieuses d’apprécier le génie du lieu. Un autre article est dédié au patrimoine dans le temps en vallée de la Vézère. Il concerne le néolithique et la flore à découvrir au cours de randonnées. Elles permettent de reconnaître une borie (ou « cabano »), la céphalanthère à feuilles étroites (Cephalanthera longifolia), le cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), l’euphorbe petit cyprès (Euphorbia cyparissias), l’orchis homme pendu (Aceras anthropophorum), la sauge des près (Salvia pratensis)… Cette revue permet de découvrir au fil des pages les différentes facettes du patrimoine culturel et naturel de la Dordogne.

Attention, s'agissant d'une revue, elle ne peut se trouver qu'en maison de la presse ou dans un kiosque. Au-delà de sa période de parution, les internautes intéressés par son acquisition devront donc se rapprocher directement de l'éditeur.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Jardins de Marqueyssac - Belvédère de la Dordogne



© Conservatoire des Jardins et Paysages / août 2008

 
100 pages - 5.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w