Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Le jardin de Berchigranges

   
Auteur : Monique & Thierry Dronet
Photographies - Illustrations : Gilles Le Scanff-Mayer, Joëlle Le Scanff-Mayer & Laurie Hégo
Editeur : Ulmer, collection « Jardins d’exception »
Date de dépôt : 2008

Monique et Thierry Dronet ont réussi à créer à 700 mètres d'altitude au cur des Vosges dans une ancienne carrière de granit un jardin à nulle autre pareil, imprégné d'imagination, d'ingéniosité, de poésie et de savoir-faire : le jardin de Berchigranges* à Granges-sur-Vologne. Derrière une haie taillée en charmes, se cache un monde insoupçonné établi sur une moraine glaciaire qui, à côté de l'emblématique maison bleue aux allures de chalet en bois, est un lieu d'enchantement. Ce jardin « remarqué » a d'ailleurs été élu « jardin de l'année 2005 » pour l'Association des journalistes du jardin et de l'horticulture et est au nombre des « jardins d'exception » de notre association. « Jardins d'exception » est aussi le titre de cette collection des éditions Ulmer proposant des promenades photographiques à travers les plus beaux jardins de France. Après « Kerdalo, le jardin continu » et « Le jardin Plume », ce troisième volume est donc consacré à Berchigranges. Cette promenade photographique est due aux photographes Joëlle Le Scanff-Mayer, Gilles Le Scanff-Mayer et Laurie Hégo. L'introduction de cet album et les légendes des prises de vue sont signées de Monique et Thierry Dronet qui racontent l'aventure de ce jardin né de leur rencontre en 1994 quand lui avait établi un atelier de menuiserie sur place et qu'elle tenait à proximité une pépinière. Après l'abattage de milliers d'épicéas, d'importants travaux de terrassement, la collecte de milliers de plantes judicieusement associées entre elles, le jardin qui leur ressemble prend forme en flirtant parfois avec le Land art. Cascades, étangs, rocailles, chemins prennent forme. C’est le royaume des plantes de cottage, des jonquilles, des vivaces. Les Dronet sont des passionnés et des artistes. D’ailleurs, ils qualifient le jardinage comme une « forme d'art ». Berchigranges est un jardin des sens invitant à toucher les feuillages et à se reposer sur les assises en thym laineux (Thymus pseudolanuginosus), écouter le murmure des filets d'eau, le bruit des cascades et le crissement des graviers, respirer les senteurs, admirer les jeux des couleurs. Ici, les trois matériaux leitmotive sont la pierre, le bois et le fer. Pour s’en persuader il suffit de visiter les lieux grâce aux différents chapitres du livre. Un plan en couleurs permet d’apprécier la composition d’ensemble et de localiser le « cottage » d'accueil, le jardin de « cottage », les jardins de fraîcheur, le talus, la chaussée des Géants, la Sarabande de feux follets, la Chambre des Dames, le jardin Flipper, le Chemin du grand monde, les Prairies dunes-miroirs, « Hedera des villes Hedera des champs », la grande rocaille, le jardin « Ail et ouille », la rocaille fraîche et la maison. Tous ces éléments sont ensuite détaillés au fil des pages avec de superbes photographies restituant le cadre et les détails de ce jardin comme le toit végétal du « cottage » d'accueil, l'un des premiers réalisés en France (1985), la pergola en bois naturel, les pontons en bois, les tapis verts en gazon, les figurines métalliques tressées par Thierry, les ponts et l’eau sous ses diverses formes. Les sols adoptent des aspects variés ou originaux : gazon tondu, disques de bois, pierres De nombreux sièges « faits maison » invitent au fil du parcours à s'arrêter pour profiter d'un paysage, d'associations comme celle des lis des steppes (Eremurus) parmi les graminées illustrant la couverture de ce livre.

Au sein des secteurs les plus caractéristiques, se remarque la « chaussée des Géants », aménagement permettant de voir des plantes géantes par-dessous et par-dessus. Le « jardin Flipper » est un labyrinthe de charmille qui, contrairement à d'autres, est établi sur une pente, rajoutant ainsi une dimension supplémentaire au visiteur s'aventurant au fil de ses allées à la recherche d'une gloriette métallique. « Hedera des villes Hedera des champs » accueille une collection de lierres colonisant des murets sinusoïdaux en bois. Quant à la rocaille fraîche, elle regroupe parmi les blocs de granit des narcisses, fleurs emblématiques du lieu par excellence puisqu’il y en a plus de 420 variétés. Les plantes sont bien sûr au cur du livre comme dans celui du jardin : curs de Marie (Dicentra spectabilis), corydalis bleus (Corydalis elata x Corydalis flexuosa), digitales ferrugineuses (Digitalis ferruginea), lupins rouges (Lupinus x polyphyllus 'My Castle'), narcisses, orges à crinière (Hordeum jubatum), pavots bleus (Meconopsis x sheldonii), pigamons (Thalictrum aquilegifolium), renoncules blanches De remarquables ambiances sont parfaitement restituées sous l’objectif des photographes, retranscrites parfois sur des doubles pages. Il en est ainsi des plumets de Miscanthus, des grandes feuilles d'un paulownia régulièrement recépé, de la lumière au travers d'un épi floral de lis des steppes (Eremurus x stenophyllus), du feuillage flamboyant des euphorbes des marais (Euphorbia palustris) ou de la neige recouvrant la Chambre des Dames.

En fin d'ouvrage, figurent la localisation, les coordonnées et les conditions de visite du jardin car nul doute qu'à la lecture de ce livre, l'envie de partir dans les Vosges pour Berchigranges et sa pépinière se fasse sentir. Monique et Thierry Dronet ambitionnent que le jardin soit le lieu où l'homme puisse se réconcilier avec la nature, mais qu'ils se rassurent, à Berchigranges il ne peut en être autrement.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur le jardin cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Jardin de Berchigranges



© Conservatoire des Jardins et Paysages / août 2008

 
96 pages - 19.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w