Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Un jardin dans… les Vosges

   
Auteur : Sylvie Hamel
Photographies - Illustrations : Laurie Hégo
Editeur : Editions de la Bellivière
Date de dépôt : mai 2006

Les Vosges est un département de Lorraine avec de superbes jardins dont ce livre s'attache à en faire découvrir douze, pour la plupart privés et ouverts au public l'été. Cet ouvrage est donc idéal pour préparer des visites sur place. Il présente les jardins et leur histoire, la passion de leurs propriétaires. A la manière d’un récit plus que d’un guide touristique, les textes de la journaliste lorraine Sylvie Hamel sont vivants, pleins de poésie et permettent la compréhension de la composition, de l'organisation des jardins, des contrastes et harmonies, mais aussi du charme, des couleurs et des odeurs que les visiteurs auront plaisir à découvrir in situ, car sans aucun doute ce livre incite à partir pour les vertes Vosges et leur célèbre « ligne bleue ». Outre l’histoire des sites, l’auteur s’attache à présenter la gestion de ces lieux avec la livraison de quelques secrets de jardiniers pour la création et l’entretien. Ainsi, de petits encarts pratiques reviennent sur des précisions botaniques, avec des anecdotes et des astuces de jardiniers, des mots de vocabulaire ou des portraits. Au fil des textes, des plantes prennent vie, fleurissent, se ressèment et fanent dans ces jardins lorrains telles les iris, les tournesols, le millet, les trembles, les brimbelles, les canneberges, le sarrasin

Première visite, les jardins de Callunes à Ban-de-Sapt sont établis sur un site exceptionnel bénéficiant d'une superbe exposition soulignant les îles aux formes arrondies de bruyères sur le tapis vert du gazon au moindre rayon de soleil. Ces jardins sont en effet édifiés sur un site auparavant utilisé comme décharge et marqué par des tranchées de la Première guerre mondiale. Oubliés ces événements pour laisser la place à un jardin créé en 1993 et comportant un bel ensemble de plantes de terre acide. Ils sont détenteurs du label « jardin remarquable », décerné par le Ministère de la culture et de la communication sur des critères de composition, d’intégration dans le site, de qualité des abords, d’intérêts botanique et historique, d’entretien et de gestion. A une altitude de 1228 mètres et détenteur du même label, le jardin d’altitude du Haut-Chitelet* à Xonrupt-Longemer conserve sur 11 hectares une exceptionnelle collection subalpine protégée attentivement par des botanistes. Ce lieu est réputé pour sa tourbière (classée réserve intégrale) et ses plantes de l'Himalaya. Avec son chalet bleu, la maison des outils au toit végétal et ses 350 variétés de narcisses, le jardin de Berchigranges* à Granges-sur-Vologne est un autre site réputé. Il est poétique et inspiré grâce aux esprits inventifs de Monique et Thierry Dronet, avec le projet notamment d’un jardin à n’ouvrir que les jours de pluie. Leurs jardins sont présentés au fil des pages dans une démarche sensorielle à travers les parfums des fleurs au fil des saisons. Si les autres jardins sont moins connus du grand public, ils ne sont pas pour autant démunis d’intérêt à l’instar du jardin d'Ode à Saint-Ouen-lès-Parey où le créateur a réussi à faire croire que l'espace était plus grand et notamment grâce à ses « loggias » (jardins thématiques). A Autrey, deux sites sont à apprécier : les jardins de l’abbaye Notre-Dame d’Autrey avec le jardin blanc, l’île et les nombreux hortensias, mais aussi le jardin botanique de Gondremer à découvrir pour ses plantes de terre de bruyère, et ses collections d’érables asiatiques à découvrir à l’automne, de rhododendrons botaniques et de kalmias. Parmi les autres sites, figurent les jardins de Céline à Lusse animés d’objets détournés et lieu d’exposition d’artistes, l’arboretum du col du Haut-Jacques à Bruyères avec ses collections d’arbres du massif vosgien et de résineux et les jardins en Terrasses à Plombières-les-Bains qui, sur 3 hectares étagés par des murets de pierres sèches, comportent des cultures maraîchères, une pelouse à orchidées et un verger de fruitiers anciens. Le parc du château d’Autigny-la-Tour à Neufchâteau, quant à lui, est de facture classique, avec des topiaires, trois bassins et un nymphée. Les jardins d’Ecolonie à Hennezel sont en fait un potager de forme originale basée sur un cercle d’un diamètre de 60 mètres et au sein duquel les rangs de légumes concentriques sont cultivés selon des principes de culture biologique. Dans cette même démarche d’absence d’utilisation de pesticides, les jardins de la Terre à Vittel ont aussi un rôle éducatif et ludique, tourné vers les enfants et militant pour un jardin naturel notamment grâce à l’utilisation d’alliés tels que les coccinelles. Afin de compléter cette découverte de la richesse patrimoniale vosgienne, outre ces douze sites détaillés, sont présentés en quelques lignes les autres jardins du département comme la roseraie de la Maison romaine à Epinal (riche de plus de 5000 variétés de roses), accompagnant un étonnant pastiche du XIXe siècle d’une villa romaine abritant aujourd’hui la bibliothèque intercommunale d’Epinal-Golbey, mais aussi le parc Impérial à Plombières-les-Bains et les parcs paysagers de l'école d'horticulture et de paysage de Roville-aux-Chênes. Les photographies de la Lorraine Laurie Hégo mettent en avant la richesse botanique de ces jardins [digitales, Drosera, edelweiss, hortensias, ligulaires, lupins, morelle de Balbis (Solanum sisymbrifolium), roses, mais aussi des détails de jardins comme le mobilier ou des sols originaux dans lesquels, par exemple des clefs de porte sont incrustées dans un revêtement minéral]. Pour en savoir davantage sur ces lieux, la lecture de ce livre est recommandée car grâce à elle, les jardins vosgiens sont davantage connus et l’envie de les visiter se fait ressentir. Il est à noter que dans la même collection un autre ouvrage est en préparation sur les jardins de Moselle, autre département lorrain.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur les liens suivants :

Jardin d’altitude du Haut-Chitelet

Jardin de Berchigranges



© Conservatoire des Jardins et Paysages / juillet 2007

 
120 pages - 15.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w