Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Chanteloup un moment de grâce autour du duc de Choiseul

   
Auteur : Sous la direction de Véronique Moreau
Editeur : Editions d'art Somogy / Musée des Beaux-arts de Tours
Date de dépôt : avril 2007

Il ne subsiste plus aujourd'hui du domaine de Chanteloup* à Amboise (Indre-et-Loire) que sa célèbre pagode, haute de 44 mètres et conçue par l'architecte Louis-Denis Le Camus. D'une architecture alliant le style français Louis XVI et les édifices chinois en vogue au siècle des Lumières, elle est, grâce notamment au paysagiste Edouard André (1840-1911), la seule rescapée du domaine, terre d'exil d'Etienne François, duc de Choiseul-Stainville (1719-1785), premier ministre de Louis XV. Homme politique remarquable, il était aussi un grand collectionneur. C'est au cours de ses trois années de disgrâce (1771-1774) qu'il apporte les plus grandes transformations à son château et à son parc à la mode des jardins anglo-chinois avec de nombreuses fabriques. Jusqu'au 8 juillet 2007, le musée des Beaux-arts de Tours propose avec l'exposition « Chanteloup, un moment de grâce autour du duc de Choiseul » de revenir sur l'histoire de ce lieu, où Choiseul pratique la chasse, la comédie et la musique. Ce catalogue revient donc sur l’histoire d'un domaine exceptionnel de Touraine qui connut son déclin à la mort du duc de Choiseul puis le démantèlement du château en 1823. Il présente plus de 130 uvres exposées en provenance de collections publiques et privées (tableaux, plans, mobiliers) permettant d'apprécier la qualité du décor et l'organisation de ce domaine situé à moins de 30 kilomètres de Tours et toujours accessible à la visite. Sur le plan des jardins, il est à noter un chapitre signé de Monique Mosser, historienne de l’architecture des jardins, responsable du master « Jardins historiques, patrimoine et paysages » à l’Ecole d’architecture de Versailles (Yvelines) revenant sur l'histoire de ce parc. Il est illustré par une série de plans et de dessins en couleurs permettant d'imaginer plus aisément l'organisation et la composition du parc et un certain art de vivre au XVIIIe siècle.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur le jardin cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Site de la pagode de Chanteloup



© Conservatoire des Jardins et Paysages / mai 2007

 
376 pages - 40.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w