Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Les jardins des Lumières en Ile-de-France

   
Auteur : Dominique Césari
Photographies - Illustrations : Dominique Césari & Malika Turin
Editeur : Parigramme, collection « Promenades en Ile-de-France »
Date de dépôt : mars 2005

Parigramme est une maison d’édition spécialisée depuis 10 ans dans les ouvrages sur Paris, guides et beaux livres. Elle traite aussi du patrimoine francilien. La mode des parcs à fabriques et des jardins anglo-chinois venue d'Angleterre, a été acclimatée en France vers 1770 et est justement très présente en Ile-de-France. Dans la mouvance du siècle des Lumières et des préceptes de Jean-Jacques Rousseau, ce besoin de nature a généré des créations de domaines remarquables dans l'histoire de l'art des jardins dont fort heureusement des vestiges subsistent toujours. Ce livre est dû à Dominique Césari qui se passionne depuis une dizaine d’années pour les jardins philosophiques d’Europe et y consacre d’ailleurs une place importante sur son site Internet, remarquable sur ce sujet (http://cesarigd.club.fr/parcsafabriques). Le guide évoque les parcs avec fabriques dont certains sont réputés et figurant toujours en bonne place parmi les ouvrages consacrés à l’art des jardins. Il s’agit du parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville (Oise), du Désert de Retz à Chambourcy (Yvelines), du parc de Méréville (Essonne) en cours de restauration par le conseil général, du parc de la folie Saint-James à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ou du parc Balbi à Versailles (Yvelines) récemment réouvert au public et où se tient l’exposition « Jardin secret » de Miguel Egaña jusqu’à fin juin. D’autres parcs sont plus secrets comme celui de Mauperthuis (Seine-et-Marne) dû à la collaboration de Claude Nicolas Ledoux et Alexandre Théodore Brongniart avec sa célèbre pyramide, le parc du château d’Aunoy à Champeaux (Seine-et-Marne) avec un ermitage et une grotte rustique, le parc de Bonnelles (Yvelines) et son pont d’Amour, le parc du Grand veneur à Soisy-sur-Seine (Essonne) et son étonnant temple égyptien ou encore le parc du château de Mortefontaine (Oise). Le livre traite aussi de fabriques isolées parmi lesquelles le temple de David dans le parc du château d’Epône (Yvelines), le temple grec du parc du château de Jambville (Yvelines), le parc du Temple de la gloire à Orsay (Essonne) ou encore le temple de l'Amour dans le parc de Montgermont à Pringy (Seine-et-Marne). Mais les fabriques ne sont pas toutes des créations du siècle des Lumières comme en témoigne le superbe parc du château de Groussay à Montfort-L’Amaury (Yvelines), créé à partir de 1938 par le richissime collectionneur et esthète Charles de Bestegui jusqu’à sa mort en 1970. Ce parc de 30 hectares classé monument historique en 1993 est désormais ouvert au public. Pour mieux comprendre l’organisation de tous ces parcs, figurent dans ce guide des plans en couleurs ainsi que les conditions d’accessibilité car tous ces sites ne sont pas toujours ouverts au public. Dans les rabats de la couverture de ce guide, le lecteur trouvera une typologie des fabriques et une carte localisant en Ile-de-France les parcs cités dans le livre. Dans la même collection, vient de paraître également « L’Ile-de-France au temps de Louis XIV, châteaux, jardins, maisons des champs » de David Gaussen, présenté également dans cette rubrique.

© Conservatoire des Jardins et Paysages / juin 2005

 
128 pages - 9.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w