Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Jardins en Vendée, Pays de la Loire

   
Auteur : Elisabeth Blin & Audrey Boisseau
Editeur : Siloë / Alizé - Connaissance des jardins, collection « Les jardins d’ici… »
Date de dépôt : 2006

2006 a été décrétée « Année des jardins de Vendée ». Afin de partir à la découverte de ces jardins, il n'y a rien de plus facile que de prendre ce guide d'un format idéal pour la boîte à gants d'une voiture et se lancer dans un trajet avec des étapes plus enrichissantes les unes que les autres. C’est le dernier volume de la collection « Les jardins d'ici... » des éditions « Alizé - Connaissance des jardins », spécialisées dans la promotion des jardins de France, ayant pour l’instant essentiellement uvré en Normandie, Bretagne et Ile-de-France. Dans les Pays de la Loire, ont déjà été traités le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe. C'est à un autre département de cette région, que ce guide est consacré : la Vendée. Il regroupe près de 150 adresses sélectionnées parmi les plus représentatives du patrimoine des jardins vendéens et de la filière horticole : jardins privés, parcs publics, arboretums, roseraies, pépinières, paysagistes, villes fleuries, jardins familiaux, sites naturels, chambres d'hôtes, associations et fêtes des plantes. Comme pour chacun des guides de la collection, les adresses sont communiquées avec les conditions d'accès et d'ouverture à travers toute la Vendée sans oublier l'île d'Yeu. Afin de faciliter le choix d'une visite, 4 pictogrammes (parcs et jardins remarquables ; hôtels et chambres d'hôtes ; villes et villages fleuris ; professionnels et manifestations) indiquent les spécificités des lieux sélectionnés. Certains des jardins sont assez connus comme le jardin des Olfacties* à Coëx, le parc floral et tropical de la Court d'Aron* à Saint-Cyr-en-Talmondais, le jardin Dumaine* à Luçon ou le jardin du logis de la Chabotterie* à Saint-Sulpice-le-Verdon. Les enfants seront émerveillés par des sites comme le jardin du Vent à Notre-Dame-de-Monts, le Potager extraordinaire à La Mothe-Achard ou encore le médiatique grand parc du Puy du Fou aux Epesses, célèbre pour ses spectacles historiques mais comportant aussi un arboretum, une roseraie, une vallée fleurie, un potager, un jardin « à la française »... Autre découverte, les jardins du Bâtiment à Sainte-Hermine ont été créés par le chef d'orchestre William Christie dans une ambiance maniériste franco-italienne, hollandaise du XVIIe siècle et « Arts and crafts ». Le parc du château de l’Hermenault, quant à lui, possède une pelouse en hémicycle bordée de 62 tilleuls. Le parc des Rochettes à Montaigu, propriété du département de la Vendée, est à visiter pour sa grande richesse d'arbres. Les passionnés d'histoire prendront du plaisir à voir le jardin médiéval de Bazoges-en-Pareds ou encore celui de la maison de Georges Clemenceau à Saint-Vincent-sur-Jard, restauré en 2005 notamment d’après la correspondance entre l'homme d'état et son ami Claude Monet. Un jardin de fleurs, un deuxième d'arbustes et l'enclos fleuri entourent à nouveau la « bicoque » de celui que l'on appelait le « Tigre ». Un mérite de ce guide est aussi de présenter des jardins assez méconnus comme le jardin de Clément aux Herbiers à l'influence asiatique, le jardin littéraire du musée Milcendeau - Jean Yole à Soullans ou encore des « jardins en île » de la Renaissance comme celui de La Sénardière à Boufféré ou du parc du Landreau aux Herbiers. Les passionnés de plantes découvriront plusieurs pépinières comme les établissements horticoles Sophie et Jean-Yves Poiroux et leur « Florilegium » (jardin vitrine) à Olonne-sur-Mer. Les villes sont aussi mises à l'honneur comme Fontenay-le-Comte, Les Herbiers, Pouzauges ou Vouvant avec des chapitres spécifiques comme « La commune et les espaces verts », « A découvrir pour le fleurissement » et « A découvrir » mettant en avant la politique environnementale de la collectivité, ses principaux espaces verts et son patrimoine. Les arbres remarquables du département sont dévoilés comme le platane du parc de la Baugisière à Saint-Michel-le-Cloucq ou le magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora) du Bignon. Les sites naturels ne sont pas oubliés comme le parc interrégional du marais poitevin. Au-delà de ce patrimoine végétal, des chapitres reviennent entre autres sur la campagne « Rendez-vous aux jardins » (www.conservatoire-jardins-paysages.com/pouvoirs.html) et le label « jardin remarquable » décerné depuis 2004 par le Ministère de la culture et de la communication sur des critères de composition, intégration dans le site, qualité des abords, intérêts botanique et historique, entretien, gestion (www.rendezvousauxjardins.culture.fr/index.php?Message=act2). L'Association des parcs et jardins de Vendée, créée en 2000 après la terrible tempête de décembre 1999 fait aussi l'objet d'une présentation. Elle a depuis 2001 lancé le pré-inventaire des jardins vendéens estimé à 700 sites. L'histoire de l'art des jardins est aussi expliquée avec des résumés sur des personnages clefs comme les deux frères paysagistes Denis (1811-1890) et Eugène (1822-1907) Bühler. Avec ce livre en poche, il devient impossible de percevoir La Roche-sur-Yon uniquement comme la ville napoléonienne ou celle du haras national, ni de se rendre aux Sables-d'Olonne sans penser à son plan vert mis en place. En fin de guide, une carte facilite la localisation des jardins, complétée par un index par localités. Afin de mieux connaître les jardins vendéens, il est aussi possible de visiter jusqu’au 15 octobre 2006 l'exposition « Vendée, côté jardin » au logis de la Chabotterie à Saint-Sulpice-le-Verdon avec un remarquable catalogue « Vendée côté jardin, promenade au cur d’un patrimoine » (Editions d'art Somogy, 40 euros) ou encore de se rendre à la conférence-débat « Regards sur les jardins » ayant lieu les 9 et 10 septembre 2006 à l'Historial de la Vendée aux Lucs-sur-Boulogne. Décidément 2006 est bel et bien l'« Année des jardins de Vendée », qu'il est possible de visiter facilement en respectant les quelques règles de courtoisie envers les sites et leurs propriétaires rappelées dans l'introduction de petit guide vraiment pratique.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur les liens suivants :

Jardin des Olfacties

Parc floral et tropical de la Court d'Aron

Jardin Dumaine

Jardin du logis de la Chabotterie



© Conservatoire des Jardins et Paysages / août 2006

 
208 pages - 20.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w