Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Dessein d’eau, un parcours d’art contemporain au fil de l’eau

   
Auteur : Agnès Pezeu
Photographies - Illustrations : Claude Gassian
Editeur : Centre des, monuments nationaux, domaine national de Saint-Cloud
Date de dépôt : 2006

Du 15 avril au 15 juillet 2006, prend place dans les Hauts-de-Seine, entre Ville d'Avray et Saint-Cloud, un parcours artistique gratuit dû à la plasticienne Agnès Pezeu, dénommé « Dessein d'eau » et placé sous le thème de l'eau. Historiquement, le domaine national de Saint-Cloud* était celui de Philippe d'Orléans, dit « Monsieur », frère unique du roi Louis XIV, réputé pour ses nombreux bassins et fontaines. Ces derniers fonctionnant par la seule force de la gravité, ils nécessitent d'importants besoins en eau et un savant réseau hydraulique d'étangs, de mares, de fossés, de réservoirs, de rigoles et d'aqueducs. Réalisée en partenariat entre le domaine de Saint-Cloud et Ville d’Avray avec le soutien de Nestlé Waters France, cette intervention artistique est implantée depuis les étangs de Corot jusqu’à la Grande cascade. En fait, elle suit le réseau hydraulique aménagé au fil des années pour le divertissement provoqué par des jeux d'eau, grâce à des fontainiers florentins et au génie d'André Le Nôtre. Ce réseau recueillait les eaux de ruissellement de Ville d'Avray et de la forêt de Fausses-Reposes pour alimenter le parc de 460 hectares. Dans le cadre de « Dessein d'eau », des toiles (23 immergées dans les bassins et 3 suspendues dans les arbres) et des miroirs focalisent les regards sur le patrimoine hydraulique de l'un des plus beaux parcs des Hauts-de-Seine. Les étapes de ce circuit sont les étangs de Ville d'Avray (vieil étang et étang neuf), la Fontaine du Roi, le Grand réservoir, la Grande gerbe, les 24 jets, le bassin des Trois bouillons, la fontaine des Chiens, les Goulottes, le bassin du Fer à cheval, le bassin Saint-Jean, le bassin des Carpes, le Grand jet et la Grande cascade. Par ailleurs et contrairement à ces uvres éphémères, au travers des rues de Ville d'Avray et de Sèvres, Agnès Pezeu a matérialisé de façon pérenne sous les pieds des passants le parcours de l'aqueduc souterrain long de 2300 mètres, créé en 1688 et alimentant toujours les bassins de Saint-Cloud. Son tracé est dorénavant matérialisé par 28 blocs de verre sérigraphiés et gravés par la plasticienne. Des phrases ainsi inscrites rappellent la présence de l'eau se dirigeant lentement vers le parc, à raison de moins d’un millimètre par mètre : « Elle s'étire et caresse les rives », « Sonore nature inondée de perpétuelles gouttes », « L'esprit de l'eau coule en consonnes liquides »... Ainsi un parcours hydraulique insoupçonné par beaucoup est mis à jour poétiquement. Le catalogue de cette intervention artistique originale reprend les différentes étapes conformément aux panneaux de repérage installés in situ révélant l'histoire du réseau hydraulique avec à chaque fois des photographies des installations artistiques. Elles permettent d'imaginer ces uvres investies parfois par les algues et les mousses (car la nature reprend ses droits) mais surtout accaparées par les carpes, canards, foulques, évoluant aux abords de ces toiles mises en situations inédites, quelques centimètres sous la surface de l'eau. L'histoire du domaine et du réseau est ensuite rappelée à l'appui de reproductions de documents historiques (gravures, tableaux, plans et photographies) tout en rappelant le travail essentiel des fontainiers uvrant encore aujourd'hui dans le respect d'une tradition et d'un savoir-faire. Enfin, l'intégralité des toiles d'Agnès Pezeu est illustrée dans leurs couleurs originales, confirmant une alliance réussie entre art contemporain et site historique. Pour en savoir davantage sur Saint-Cloud et son fabuleux patrimoine hydraulique, il peut être utile de se reporter à « Domaine national de Saint-Cloud » et à « Saint-Cloud, une vie de château », également présentés dans cette même rubrique Internet

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur le parc cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Domaine national de Saint-Cloud



© Conservatoire des Jardins et Paysages / juillet 2006

 
64 pages - 16.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w