Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Promenades hors sentiers au bois du Père-Lachaise, arbres et souches tumulaires

   
Auteur : Pascal Payen-Appenzeller
Photographies - Illustrations : Jean-Claude Debeurme
Editeur : Le piéton de Paris
Date de dépôt : mars 2005

Le cimetière du Père Lachaise* (Paris), dont a été célébré l'année dernière le bicentenaire, est le plus grand espace vert parisien intra-muros. Il est notamment la dernière demeure d’Honoré de Balzac, de Gustave Caillebotte, de Colette ou de Marie Trintignant.
Plusieurs ouvrages lui ont déjà été consacrés, mais celui-ci est le premier à en évoquer la vie, sous l'aspect des piétinements et enlacements des arbres sur les sépultures.
Loin des tombes des célébrités, cette vision des lieux retranscrite par les pages de cet album photo maintient dans l'anonymat stèles et sépultures.
Il s'agit bien d'un regard photographique sur les relations entre les arbres et les tombes, transcription de la mort des enfants des morts, témoignage de la force de la nature suite à des abandons.
Des vers et poèmes de Pascal Payen-Appenzeller animent les photographies de Jean-Claude Debeurme. Les rapports de l'arbre à la pierre, aux fers et sur la pierre sont les thèmes des trois chapitres de ce guide. Un plan permet de repérer les photographies prises en 2004. Les sycomores, frênes, hêtres, magnolias, marronniers, noyers d'Amérique, platanes, pruniers, robiniers, sophoras et thuyas flirtent avec les ferronneries et pierres, étrange osmose entre arbres publics et parcelles privées. Ces relations prennent des formes diverses comme en témoignent les titres de certaines photographies : engloutie, coulée, comme une danse, reposée, enserrez-moi, chaos, prolifération, soulèvement, tumeurs de bois, tranchantes géométries, nuds gordiens, reptations, entorses, Eros amoureux...
Ce guide est un compagnon idéal pour le promeneur-lecteur souhaitant se rendre sur place pour retrouver, grâce à un plan de repérage, ces ambiances in situ de souches, tombes, emmêlements, graffitis et autres brèches. A lire pour ne plus voir le Père-Lachaise comme un cimetière mais sous une vision différente, comme un espace vert, un éden retrouvé. Pour ceux s’intéressant au site du Père Lachaise, la lecture de ce livre peut se prolonger par celles de « Paris villages n° 13 : Le quartier Monceau » ou « Le Père-Lachaise » publié par le Parisien, tous deux également présentés dans cette même rubrique Internet.

* Plus d’informations
Pour en savoir davantage sur le cimetière cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :

Cimetière du Père Lachaise



© Conservatoire des Jardins et Paysages / décembre 2005

 
96 pages - 15.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w